Karaté Kid et Confucius, les alliées de l’apprentissage

SEP-GRIS-EXTRAIT

Apprendre un peu tous les jours, c’est faciliter son apprentissage.

SEP-GRIS-EXTRAIT

Cet article a pour objectif de vous faire découvrir l’un des thèmes abordés dans notre programme Learning Boost : apprendre un peu tous les jours. Cette plateforme permet d’accélérer vos montées en compétences, de prendre du recul pour apprendre de vos expériences quotidiennes et de développer votre agilité d’apprentissage en situation de travail.

Karaté Kid, John G. Avildsen, 1984

Dans cet extrait du film Karaté Kid, un vieux japonais plein de sagesse apprend à un jeune américain le karaté pour qu’il sache se défendre. Comment ? En lui faisant faire des activités de la vie quotidienne qui n’ont apparemment rien à voir avec l’art martial : nettoyer une voiture, peindre la façade d’une maison, poncer le sol… Pourquoi ? Parce que ces tâches correspondent en fait à des gestes utiles au combat. Conclusion : des petites actions à l’apparence insignifiante, lorsqu’elle sont répétées, peuvent aboutir à de grands résultats. 

En apprenant un peu tous les jours des actions de notre quotidien, nous nous préparons à accomplir de grandes choses à long terme. 

L’intérêt d’ancrer des minis-habitudes

Comme le disait Confucius, “celui qui déplace la montagne, c’est celui qui commence à enlever les petites pierres”. Plutôt que de chercher à tout changer d’un coup de baguette magique, mieux vaut agir de manière incrémentale avec des rituels quotidiens. Nous allons voir comment mettre en place des petites habitudes afin de faciliter l’apprentissage. 

Charles Duhigg est un journaliste américain, lauréat du prix Pulitzer et auteur du livre Le pouvoir des habitudes : changer un rien, pour tout changer. Dans son ouvrage, il affirme que “la plupart des choix que nous effectuons tous les jours pourraient être considérés comme le produit de prises de décision mûrement réfléchies, mais il n’en est rien. Ce sont des habitudes, et plus de 40 % de nos actions quotidiennes ne relèvent pas de véritables décisions, mais d’habitudes. » L’habitude est une conséquence naturelle de notre structure neurologique. Ce processus au cours duquel le cerveau convertit une séquence d’actions en procédure automatique, s’appelle le chunking. Il intervient à la racine de la formation des habitudes. C’est ce que Duhigg appelle la “boucle de l’habitude” :

Une petite habitude ou rituel, c’est un défi quotidien facile à accomplir chaque jour, dans sa routine et plus réaliste que des grands plans sur la comète. Par exemple, si vous souhaitez vous mettre à la course à pied, il peut être difficile de se lancer directement dans un marathon ou un triathlon… Pourquoi ne pas commencer par courir une demi-heure ou deux fois quinze minutes toutes les semaines ?

Ce rythme peut sembler peu ambitieux ou insuffisant à première vue. Au contraire ! Une petite habitude renforce la motivation et rend l’effort à effectuer plus réaliste. Comme l’explique la boucle de Duhigg, le fait de réussir une mini-habitude déclenche un signal qui crée un sentiment de gratification, instaure une discipline et modifie les connexions synaptiques : à partir d’un certain point, passer du temps à apprendre ne demande plus d’effort. Ainsi, on passe rapidement d’une demi-heure à une heure, et qui sait, un jour, le marathonien qui sommeille en vous se réveillera….

Un défi pour mettre en place une mini-habitude dans votre quotidien 

L’apprentissage est un processus progressif, qui s’acquiert notamment avec la répétition. Ancrer des minis-habitudes dans votre quotidien vous permettra de développer votre agilité d’apprentissage et de réaliser sur un plus long terme des projets vous qui vous paraissent  aujourd’hui insurmontables. 

Vous l’avez déjà certainement vécu, il est parfois difficile de créer une bonne habitude. Cela vous est-il déjà arrivé de vous inscrire au mois de janvier dans une salle de sport pour l’année et de ne plus y remettre les pieds du 1er février au 31 décembre ? Pour que cela ne vous arrive plus, ou moins en tout cas, nous vous proposons de vous créer des “tiny habits” (habitudes minuscules), comme le préconise B.J. Fogg, chercheur en psychologie comportementale : 

  • Commencez par vous demander quelles compétences vous avez envie de développer, ou sur quel projet professionnel vous souhaitez travailler. 
  • Fixez-vous une action très simple, à faire chaque jour, qui doit prendre maximum 5 minutes. Même si vous êtes très motivé.e au début, si vous levez la barre trop haut, votre motivation disparaîtra très rapidement. Disons que vous avez repéré un livre très utile pour développer une compétence. Au lieu de vous fixer une heure de lecture par jour, première étape : lire 5 minutes par jour.
  • Liez la nouvelle habitude à une habitude existante. Par exemple, si vous avez l’habitude en arrivant au travail le matin de prendre quelques minutes pour déguster votre thé ou café, profitez de ce moment pour ouvrir votre livre et prendre vos quelques minutes pour lire.
  • Petit à petit, une fois votre habitude bien ancrée, vous pouvez augmenter la difficulté et le temps que vous y consacrez. Au bout d’une semaine, si vous avez bien réussi à lire une phrase chaque jour, vous pouvez vous fixer 15 minutes de lecture par jour, toujours au même moment.  
  • Lorsque vous réalisez l’action souhaitée, n’oubliez pas de célébrer votre victoire à votre manière, avec une petite danse ou un cri de guerre ! 😉 

Des ressources pour ancrer vos habitudes

Pour découvrir d’autres techniques qui vont permettront d’adopter de nouvelles habitudes, nous vous conseillons cet article de Harvard Business Review sur le pouvoir des habitudes. Aussi, pour en savoir plus sur les “tiny habits”, ou “habitudes minuscules”, vous pouvez vous pencher sur le modèle comportemental de B.J. Fogg. Ce spécialiste en sciences sociales américain, associé de recherche à l’Université de Stanford et auteur, a créé en 2007 un ensemble de modèles et méthodologies sur le changement de comportements des individus.

Pour en savoir plus sur Learning Boost et découvrir plus de contenus de ce type, vous pouvez passer notre questionnaire pour mesurer votre agilité d’apprentissage et créer votre profil d’apprenant individuel qui vous indique vos domaines de prédilection et zones d’amélioration.

Learn Assembly est une learning compagnie dont la mission est d’aider les entreprises à développer l’employabilité de leurs salariés, de manière saine et durable. Architecte et bâtisseur d’expériences apprenantes, nous vous faisons prendre de la hauteur tout en mettant les mains dans le plâtre pour réussir vos chantiers. Nous vous aidons à gagner en impact et en agilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
Article Vous voulez devenir une OA

Vous voulez devenir organisation apprenante ? Proposez des CDI et écoutez vos salariés

Cover interview Gabrielle Halpern (2)

Éloge de l’hybridation : interview de Gabrielle Halpern

Article M PREZ cover (1)

Comment créer des supports de formation à distance efficaces ?

Synthese_FFP_Asteres (1)

Investir dans les compétences pour reconstruire l’économie

cover article dauphine (1)

Peer-to-peer learning : une expérience apprenante avec l’Université Paris Dauphine

shutterstock_783310258

« Se réinventer et apprendre en continu est un avantage concurrentiel durable » , interview de Thomas Misslin

Nos articles vous plaisent ? Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé(e) des nouvelles publications sur Learn Assembly Papers