Edflex publie un manifeste pour l’avenir des MOOC et l’Open Education

3 mn de lecture

SEP-GRIS-EXTRAIT

Le 27 février dernier, Edflex a organisé Mooc of the Year, un événement qui a lieu chaque année pour récompenser les meilleures formations en ligne. C’était l’occasion de défendre l’avenir des MOOC et leur importance dans le développement des compétences.

SEP-GRIS-EXTRAIT
mooc

Après avoir remporté deux fois le prix dans la catégorie “Meilleur Mooc conçu par une entreprise”, chez Learn Assembly, on a décidé de laisser leur chance à d’autres (quand même, c’est plus sympa) et de participer à l’événement d’une autre façon : Antoine Amiel et Yannig Raffenel – ou Pierre Niney et Sean Connery pour les intimes – ont animé une super “battle” sur le thème “Pour ou Contre : les MOOCs dans le futur de la formation”. C’est Yannig qui a joué le rôle du “contre”. Au final, match nul : les participants ont tous décidé que les MOOCs avaient leur place dans l’avenir de la formation, à condition qu’ils évoluent en termes de modalités, contenus et réponses aux nécessités des clients, entre autres.

Cet événement, c’est l’occasion de revenir sur les MOOC et leur importance dans l’éducation. En ce moment, c’est l’époque du « MOOC bashing », comme en témoigne cet article du Monde intitulé La bataille de l’apprentissage 2.0 : les tutos font la nique aux MOOC. Nous, on prend le parti de ne pas les sous-estimer. Nous pensons que en évoluant avec les bonnes personnes et partenaires, sur les bons sujets, ils peuvent devenir un vrai levier de reconversion et de développement professionnel. L’usage des MOOC est d’ailleurs en pleine évolution et la cérémonie des Mooc of the Year l’a bien prouvé : le prix du MOOC de l’année 2019 a été remporté par le Mouvement Colibris avec le MOOC Zéro Déchet, pour faire connaître les enjeux économiques, écologiques et sociaux liés à une pratique de réduction des déchets. Il fait aussi découvrir la nécessité des actions collectives, citoyennes et entrepreneuriales. Un bel exemple qui montre que l’objectif des MOOC va plus loin qu’ajouter une formation à son CV « pour faire joli ». Vous pouvez retrouver tous les gagnants de l’événement sur l’article de Edflex.

C’est d’ailleurs dans cette optique qu’Edflex a créé le manifeste pour l’avenir des MOOC et l’open education en partenariat avec plusieurs acteurs du secteur de l’éducation et de la formation, dont Learn Assembly.


Learn Assembly est une learning compagnie dont la mission est d’aider les entreprises à développer l’employabilité de leurs salariés, de manière saine et durable. Architecte et bâtisseur d’expériences apprenantes, nous designons des solutions innovantes de learning pour plus de 200 clients. Learn Assembly c’est aussi Learning Boost, la première solution d’auto-positionnement entièrement personnalisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
Untitled design (2)

Guide des modalités pédagogiques à l’ère du digital

Article GlobalExam

GlobalExam : quand rater 2 fois le TOEFL te transforme en star de la EdTech française

Projet Hybridium

Learn Assembly, partenaire EdTech du projet « Hybridation de l’enseignement supérieur »

Écoconception, recyclage, réparation : des métiers sous tension

Écoconception, recyclage, réparation : des métiers sous tension

visuel article printemps de la formation

Printemps de la Formation édition 2021

Entreprises et candidats engagés : quels enjeux pour le recrutement

Entreprises et candidats engagés : quels enjeux pour le recrutement ?