Learn Assembly met des acteurs de la formation à l’honneur : L’École de la convivialité

07 mn de lecture

SEP-GRIS-EXTRAIT

Learn Assembly Papers donne la parole à des structures de formation innovantes, qui apportent dynamisme, créativité et oxygène au secteur. Interview de David Rivoire, co-fondateur du Social Bar et de l’École de la convivialité.

SEP-GRIS-EXTRAIT

Quelle est la genèse du projet d’École de la convivialité ?

La genèse de l’École de la convivialité remonte à un constat que mon associé Renaud Seligmann et moi avons fait sur le délitement du lien social. Nous avons observé que les bars, qui sont traditionnellement des lieux de sociabilisation, ne remplissaient plus totalement leur rôle de créateurs de lien social. C’est ainsi qu’est née l’idée de créer un bar axé sur la convivialité que nous avons appelé le Social Bar. Dans ce bar, nous avons mis en place ce que nous appelons des activateurs de convivialité, inspirés des nudges, pour faciliter et renforcer les interactions sociales. Et un métier : agent de convivialité ! Ce projet a connu un vrai succès, nous avons ainsi pu créer des liens sociaux plus durables. Forts de cette expérience, nous avons lancé un laboratoire de recherche qui mène des études sur la manière dont on recrée du lien social. Puis enfin, nous avons décidé de proposer des prestations sur mesure à des organisations pour les aider à développer une culture de la convivialité. De la nécessité d’envoyer nos agents chez nos clients, est née l’idée de créer notre propre organisme de formation en 2021 : l’école de la convivialité. Aujourd’hui, nous avons une centaine d’agents de convivialité.

Agents de convivialité de l’École de la convivialité

Quelle est la vision de l’école de la Convivialité ?


Concrètement, l’École de la Convivialité, c’est un centre de formation dédié à la transmission des compétences en matière de convivialité. Notre métier d’agent de convivialité est un super moyen d’insertion, accessible à tous sans pré-requis. Nous mettons l’accent sur l’enseignement de la création d’un réseau et la confiance en soi et la posture de joie et de convivialité qui est pour nous l’ingrédient essentiel d’une bonne journée.. Ainsi, on reprend la main sur son quotidien, passant d’une journée subie à une journée joyeuse. Nous avons commencé à former nos propres agents avec des programmes spécifiques, notamment pour les salariés du Social Bar, afin de renforcer leurs compétences en matière de convivialité. Puis, nous avons progressivement diversifié et ouvert nos formations en proposant des formations courtes et sur mesure d’une durée de 0,5 à 3 jours, adaptées à tous les secteurs professionnels. Ces formations sont axées sur les postures et sur la manière concrète de mettre de la convivialité dans le quotidien professionnel.

Nous proposons également des parcours de formation en situation de travail qui permettent à nos clients de recruter, intégrer et former autrement : c’est l’AFEST, qui est idéal pour des publics éloignés de l’emploi. 

Par exemple, nous travaillons sur le sujet des agents de sécurité conviviaux, car nous croyons que l’attitude conviviale et accueillante contribue à la prévention des tensions et favorise un environnement sécurisé et franchement plus sympa. Nous travaillons également avec des partenaires tels que l’UMIH Hauts-de-France, qui a un projet de recrutement avec 100 embauches en contrat de professionnalisation en VAE inversée.

Concrètement, ça se passe comment ?


Les parcours se déroulent en situation de travail, donc dans l’entreprise d’accueil directement, avec un accompagnant à la montée en compétences de l’école de la convivialité dédié qui coache à la fois l’apprenant et l’entreprise (les responsables, les tuteurs, les collègues). Ce programme se déroule par séances courtes et comprend des évaluations tous les 15 jours. Il s’agit d’un cheminement individuel dont les étapes sont inconnues à l’avance. Le parcours peut potentiellement se conclure par un jury VAE pour atteindre un diplôme. Cette année, nous avons pour objectif de former entre 500 et 1000 personnes. Un exemple concret de notre action est le programme « Touchatoux » que nous avons mis en place pour le hameau de Montrieux (www.montrieux.org) à destination de jeunes éloignés de l’emploi dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. Il leur permet d’obtenir une compétence professionnelle polyvalente (et potentiellement un titre professionnel par la VAE) grâce à l’accompagnement sur mesure du dispositif.. Environnement convivial, polyvalence et se former en situation : les candidats sont attirés par ces trois dimensions.

As-tu un message à faire passer sur le secteur de la formation ?


Quand on parle innovation, on pense à l’IA, au digital alors que l’innovation, c’est aussi remettre au goût du jour et valoriser des pratiques ancestrales comme l’AFEST qui existe en fait depuis toujours, comme dans, le compagnonnage. L’ajout d’apports théoriques dans des parcours de formation en situation de travail grâce à la digitalisation promet un mécanisme pédagogique très puissant. L’innovation pédagogique est là.

Learn Assembly est un cabinet de conseil hybride qui accompagne la transformation de tous les acteurs de la formation et de l’emploi. Nous les aidons à jouer un rôle stratégique dans leurs organisations pour répondre au défi des compétences, de la transition écologique et de l’intelligence artificielle. Nous intervenons sur toute la chaîne de valeur de la formation, depuis la définition stratégique jusqu’à la création d’expériences d’apprentissage impactantes. Learn Assembly c’est aussi Learning Boost, la première solution d’auto-positionnement entièrement personnalisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
capture dallee

La formation professionnelle est-elle frappée par la vague des bullshit jobs  ?

Image de l'article (1)

Directions L&D : quels métiers, quels salaires et quelles compétences ?

Cover image articles papers (5)

L’énigme du budget rectificatif 2024 de France Compétences

Cover image articles papers (4)

Learn Assembly met des acteurs de la formation à l’honneur : Pollen

4

Learn Assembly met des acteurs de l’IA dans le learning à l’honneur : Checksub

Cover image articles papers (2)

Réindustrialisation de la France - où trouver les compétences et le foncier ?