Linkedin Workplace Learning : quelles tendances pour le learning en 2020?

SEP-GRIS-EXTRAIT

LinkedIn a publié son dernier rapport d’apprentissage au travail. Nous vous faisons part des enseignements principaux que nous en avons tirés.

SEP-GRIS-EXTRAIT

1675 professionnels du développement de compétences et 2000 apprenants, c’est le nombre de personnes interrogées par Linkedin, dans le cadre de son Workplace Learning Report. En préambule, rappelons tout de même que l’étude sur les tendances a été publiée juste avant le confinement. L’impact de la crise sur les pratiques L&D n’est donc pas analysé. Voici les enseignements que nous avons sélectionnés pour vous.

Budget digital learning

Pour 57% des répondants, le budget de formation digitale a augmenté en 2020. Et il est fort probable que ce chiffre ne fera qu’augmenter au cours de l’année en raison du COVID-19. 57% c’est également le pourcentage de répondants qui déclarent avoir augmenté le temps de formation à distance par rapport au présentiel. L’augmentation est indéniable mais finalement à relativiser : elle indique que près de la moitié des entreprises n’a pas augmenté la place du digital depuis trois ans. Elles étaient soit très en avance soit sont restées sceptiques…

Compliance mon amour

Dans les tâches fréquentes des professionnels L&D, la conception et le déploiement de formations sur des sujets de conformité (compliance) est dans le top 3 des tâches qui prennent le plus de temps. Ce chiffre illustre bien l’inflation réglementaire qui caractérise notre époque. Au regard des 15% de temps passé à identifier les besoins de formation avec les managers et 10% de temps consacré à promouvoir le learning avec les dirigeants, on peut s’interroger sur les priorités données aux concepteurs pédagogiques…

38%

Le nombre de c-levels pour qui la réduction du skillgap et la formation sont des priorités business majeures. A noter que pour les entreprises de moins de 1000 salariés, seuls 27% des CEO sont d’accord avec cette affirmation. Il reste donc du travail.

Mesurer l’impact

24% des répondants indiquent ne pas mesurer l’impact du L&D. C’est peu mais c’est énorme. Ce chiffre révèle des priorités différentes au sujet de la formation qui peuvent s’expliquer par les différences de secteurs, par des croyances ou par les thématiques abordées.

Culture learning

42% des répondants affirment que la priorité de l’année est le développement de la culture learning, l’intégration de l’apprentissage dans le quotidien. C’est une bonne nouvelle pour notre solution, Learning Boost, qui vise justement à diagnostiquer et développer cette culture learning. C’est un programme qui permet de tester votre agilité d’apprentissage. Pour obtenir gratuitement votre profil individuel et personnalisé ainsi que des recommandations pour améliorer votre environnement apprenant, vous pouvez nous contacter pour remplir un questionnaire d’évaluation.

Formation on the job

Selon les statistiques de Linkedin Learning, 83% du temps passé en formation en ligne se fait sur le temps de travail. Un chiffre qui montre à quel point le micro-learning et l’accès à des contenus pédagogiques courts et bien découpés facilitent la formation en situation de travail…

Créativité et Blockchain

Sont respectivement la soft skill et la hard skill les plus plébiscitées, devant la collaboration, l’adaptabilité, la persuasion pour les soft skills et le cloud, le raisonnement analytique, l’IA et l’UX dans les hard skills.
79% des apprenants affirment qu’une meilleure personnalisation augmenterait leur envie de se former. Est ici pointé du doigt le temps perdu à chercher une formation ou un contenu adapté à ses besoins. Ce chiffre doit cependant être pris avec des pincettes : si passer des heures à trouver un module est clairement une source d’énervement pour des apprenants qui savent ce qu’ils cherchent, chercher est aussi une manière d’affiner son besoin et de réfléchir. Tout dépend si le temps perdu l’est pour un problème d’ergonomie ou un problème d’expression du besoin. Un sujet que nous abordons d’ailleurs dans notre parcours apprendre à apprendre avec Learning Boost.

Consulter l’intégralité de l’étude ici.

Inscrivez-vous à la Newsletter Learn Assembly !

Learn Assembly est une learning compagnie dont la mission est d’aider les entreprises à développer l’employabilité de leurs salariés, de manière saine et durable. Architecte et bâtisseur d’expériences apprenantes, nous designons des solutions innovantes de learning pour plus de 200 clients. Learn Assembly c’est aussi Learning Boost, la première solution d’auto-positionnement entièrement personnalisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
Untitled design (2)

Guide des modalités pédagogiques à l’ère du digital

Article GlobalExam

GlobalExam : quand rater 2 fois le TOEFL te transforme en star de la EdTech française

Projet Hybridium

Learn Assembly, partenaire EdTech du projet « Hybridation de l’enseignement supérieur »

Écoconception, recyclage, réparation : des métiers sous tension

Écoconception, recyclage, réparation : des métiers sous tension

visuel article printemps de la formation

Printemps de la Formation édition 2021

Entreprises et candidats engagés : quels enjeux pour le recrutement

Entreprises et candidats engagés : quels enjeux pour le recrutement ?