Mettre les émotions au service du digital learning : le cas Malakoff-Médéric sur la protection des données et la RGPD

2 mn de lecture

SEP-GRIS-EXTRAIT

“En tout, il existe 4 scénarios de fin possibles, allant de l’issue positive au scénario catastrophe. Le choix de la fin est déterminé par le score effectué par le collaborateur pendant le jeu !”

SEP-GRIS-EXTRAIT

CONTEXTE

A l’approche de l’entrée en vigueur du RGPD le 25 mai 2018, Malakoff Médéric a lancé un appel à projets pour acculturer ses 12000 collaborateurs au sujet de la protection des données personnelles. Learn Assembly a été choisi pour accompagner la DPO et des collaborateurs dans la création d’une solution pédagogique originale et immersive permettant de faire monter les salariés en compétences sur la gestion des données personnelles en les impliquant dans des situations concrètes.

SOLUTION

Accompagnée de la DPO et de l’équipe formation, Learn Assembly a créé un serious game inédit et sur-mesure répondant à des scénarii pré établis en interne. Le jeu débute par la diffusion d’un petit film d’une dizaine de minutes, présentant une situation de contrôle au sein de Malakoff Médéric qui implique le DPO et des collaborateurs. Le salarié est ensuite prié de choisir le profil qu’il souhaite incarner parmi 5 rôles possibles – profil qui déterminera les questions qui lui seront posées par la suite. Différentes phases balisent alors le jeu et plusieurs supports sont utilisées pour créer l’immersion :

  • Un quizz sur le RGPD permet de tester les connaissances sous forme de questions-réponses,
  • Une bande dessinée pour choisir parmi « des propositions pour finir l’histoire »,
  • Un jeu afin de tester les bons réflexes vis-à-vis des données personnelles.

En tout, il existe 4 scénarios de fin possibles, allant de l’issue positive au scénario catastrophe. Le choix de la fin est déterminé par le score effectué par le collaborateur pendant le jeu ! La formation n’est toutefois pas diplômante, l’objectif étant plutôt d’offrir une mise en situation d’apprentissage par essais-erreurs.

Enfin, les apprenants ont pu également se former à la culture digitale entièrement en ligne, la culture digitale étant l’un des pré-réquis du digital learning

RÉSULTATS

Mis en place quelques mois avant l’entrée en vigueur du RGPD, ce Serious Game a permis de former une partie des collaborateurs. Diffusé via l’intranet, le jeu a fait l’objet d’une campagne de communication multicanale pour toucher un maximum de salariés : vidéo teaser, relai par les DPO, campagne sur site, … Les collaborateurs ont répondu à l’appel en jouant en masse quelques semaines avant le RGPD puis au début des vacances d’été. Avant de partir en congés, mieux (in)formés sur la gestion des données personnelles.

One response to “Mettre les émotions au service du digital learning : le cas Malakoff-Médéric sur la protection des données et la RGPD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
Article présentation campus innovation managériale (1)

Personnaliser tout en massifiant l’expérience formation : oxymore ou possibilité ?

article cornerstone xplor

Cornerstone lance Xplor pour transformer le marché des LMS

article livre blanc marché du digital learning - solutions

Marché du digital learning : comment choisir les bonnes solutions ?

Article Marsail

Former au management par le sport : un défi réussi par Marsail

Formation professionnelle - Les nouveaux besoins des salariés

Formation professionnelle : 1 salarié sur 2 est insatisfait, selon une étude d’Edflex

article le bonheur à l'école cover image

Le bonheur à l’école : élèves heureux, salariés épanouis ?