Responsabilité sociétale et transition écologique : comment les concilier ?

Untitled design (1)

Thomas Bénézech, Chef de Projet Digital chez MATERIALITY-Reporting, a participé à l’événement New World New Skills 2021. Il nous fait part de son expérience pour sensibiliser aux enjeux du développement durable et en permettre l’appropriation.

SEP-BLEU-SLASH-EXTRAIT

Face à l’urgence de la transition écologique, mais aussi à une réelle volonté de développement de leur engagement social, les entreprises déploient des projets pour sensibiliser leurs collaborateurs à ces sujets. MATERIALITY-Reporting a notamment accompagné Orabank dans la mise en place de sa stratégie RSE. Après avoir défini les besoins avec leur client, ils ont développé un dispositif de formation. 

Le développement durable au sein des entreprises 

Selon le rapport de Brundtland publié par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement, le développement durable « répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». Il permet alors un meilleur partage des ressources actuelles et futures. 

Deux concepts découlent directement de la notion de développement durable :

  • Celui des « besoins essentiels », qui doivent également être accessibles aux plus démunis en priorité 
  • Celui des limitations de nos techniques et de notre organisation sociale qui menacent la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à l’avenir 

Au sein des entreprises, la formation est un outil puissant pour sensibiliser sur le sujet de la transition écologique et de ses impacts, à la fois économiques, environnementaux et sociaux. La conception d’un parcours dans le domaine de la responsabilité sociale nécessite au préalable un diagnostic de la situation. En effet, les spécificités de l’entreprise, son secteur d’activité et ses besoins doivent être pris en compte. À partir de ces éléments vient un questionnement pour créer des dispositifs de formations adaptés. 

Dans ce cas, à première vue, les activités du secteur bancaire ont un faible impact direct sur l’environnement. Néanmoins, une banque constitue un levier puissant de par ses choix de financement de projets et d’investissements. L’absence de frontières du secteur fait aussi émerger une nécessité d’alignement avec l’Europe au niveau des enjeux RSE.

Le déploiement concret d’une stratégie RSE au sein d’une entreprise

Pour former les collaborateurs d’une entreprise aux enjeux du développement durable, il est important de prendre en compte leurs spécificités et leur environnement. Dans quel contexte évoluent-ils ? Comment développent-ils leurs compétences ? 

Orabank est une banque universelle panafricaine située dans 12 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale. L’Afrique est le continent qui émet le moins de gaz à effet de serre. Paradoxalement, il est le plus touché par les effets du réchauffement climatique. En effet, selon l’Agence des Nations Unies pour la météo, « sécheresses, températures plus chaudes, inondations et même une invasion fréquente de criquets pèlerins ainsi qu’une persistance de maladies comme le paludisme, les conséquences du changement climatique sont durement ressenties en Afrique ». Pourtant, selon le Global Carbon Project, l’Afrique n’est responsable que de 2,73 % des émissions globales de CO², tandis que l’Amérique du Nord et l’Europe sont respectivement responsables de 29% et 33% de ces émissions. 

Compte tenu de cette problématique, Orabank a souhaité former l’ensemble de ses collaborateurs à la maîtrise des enjeux à l’origine de l’ambition stratégique et des engagements du groupe dans le cadre de leurs métiers respectifs. L’objectif de la formation est l’acculturation des métiers de la banque aux enjeux, risques et impacts de la transition écologique pour que les collaborateurs s’emparent des sujets, comprennent les actions demandées et soient créateurs des changements futurs. A terme, chacun deviendra acteur du changement au sein et en dehors de son entreprise. 

Quant au format pédagogique, la formation était 100% numérique et à distance pour qu’elle soit accessible à tous. Cela indépendamment de la provenance géographique et l’environnement de travail des collaborateurs. Chaque secteur de la banque a été impliqué, le but étant de fédérer les collaborateurs autour de points communs.

La formation des collaborateurs passe par la transmission d’éléments clés sur chaque facettes des enjeux de la transition écologique. Cela afin qu’ils comprennent bien les différents liens de cause à effet et qu’ils prennent conscience de l’étendue des enjeux du développement durable. Toutes ces clés doivent permettre aux collaborateurs de faire le lien entre leur propre engagement, leur engagement professionnel et celui du monde entier.

Résultats et retour d’expérience

A l’issue d’une année d’accompagnement, les informations clés sont les suivantes :

  • Une progression constante
  • Près de 1000 collaborateurs ont réalisé le parcours dans son intégralité
  • À l’issue de questionnaires déterminant le profil du collaborateur, on constate des profils majoritairement engagés  

D’un point de vue opérationnel, on constate une prise en charge interne des missions d’acculturation au développement durable. Par exemple, les collaborateurs intègrent la caractéristique RSE au démarrage de nouveaux projets grâce à un outil d’analyse du risque. De plus, la mise en place du reporting a permis plus de transparence pour faciliter la prise de décision.

Résultat du questionnaire sur le profil du collaborateur

À terme, la formation devrait s’étendre à l’ensemble des collaborateurs. Il est attendu d’eux qu’ils deviennent autonomes sur les questions de développement durable. Mais aussi qu’ils soient capables de capitaliser sur les meilleures pratiques recensées en interne. D’autre part, d’un point de vue managérial, cette formation a permis de valoriser la performance RSE. (actifs financiers, actions locales, engagement global).

Learn Assembly est une learning compagnie dont la mission est d’aider les entreprises à développer l’employabilité de leurs salariés, de manière saine et durable. Architecte et bâtisseur d’expériences apprenantes, nous désignons des solutions innovantes de learning pour plus de 200 clients. Learn Assembly c’est aussi Learning Boost, la première solution d’auto-positionnement entièrement personnalisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans nos derniers Numéros…

Sep-gris-@2-500

numéro 6

Apprendre à apprendre : Learn Assembly accompagne Nexity pour former ses collaborateurs à l’agilité d’apprentissage

numéro 6

Développez votre pratique de l’auto-positionnement avec Learning Boost by Learn Assembly

numéro 6

Des Open Badges pour lutter contre le monopole de la reconnaissance ?

numéro 6

Evaluation à froid : et si on passait à l’acte ?