Baromètre des Entreprises Apprenantes – édition 2019

3 mn de lecture

SEP-GRIS-EXTRAIT

« A travers ce baromètre, Learn Assembly a souhaité mettre en avant les initiatives des entreprises qui favorisent l’apprenance et l’employabilité de leurs collaborateurs. »

SEP-GRIS-EXTRAIT
Retour en images sur la remise des prix du Baromètre de l’Entreprise Apprenante

Learn Assembly remettait le 7 Novembre 2019 les prix de son baromètre des entreprises apprenantes. 

Le redire ne fera mal à personne : nous avons la chance en France que le sujet du lifelong learning et de l’employabilité soit considéré comme un véritable enjeu. Bien sur, nous sommes nombreux à souhaiter qu’il soit encore plus stratégique, plus ambitieux : c’est oublier que nos standards sont déjà relativement élevés. C’est en tout cas ce que révèle les candidatures de notre baromètre des entreprises apprenantes, remis dans une ambiance détendue et bienveillante la semaine passée.

Pour cette première édition, nous nous sommes entourés d’un jury d’experts composé d’Emmanuel Baudoin (Enseignant-Chercheur en RH et directeur du pôle RH (Master 2 MDRH, projet OpenHR et HRM Digital Lab) IMT-BS),  Rémy Challe (Directeur Général EdTech France), Olivier Poncelet (Délégué Général de la Fédération de la Formation Professionnelle), et de l’équipe pédagogique de Learn Assembly. 

Le podium de tête est le suivant : 
1)  Natixis monte sur la première marche du podium
2) suivi de L’Oréal 
3) et de SNCF Transilien

Les lauréats du Baromètre des Entreprises Apprenantes 2019

Quels critères d’évaluation pour ce premier Baromètre ?

A travers ce baromètre, Learn Assembly a souhaité mettre en avant les initiatives des entreprises qui favorisent l’apprenance et l’employabilité de leurs collaborateurs. Parmi les critères évalués par le jury, on trouve bien sur 1) l’innovation pédagogique (notamment l’intégration de pratiques non-formelles dans l’offre de développement de compétences), 2)  l’accessibilité de la formation à tous les collaborateurs, qui est un vrai enjeu pour démocratiser le learning, 3) la place de l’équipe Learning & Development, 4) l’aménagement du temps de travail pour favoriser l’apprentissage (car le temps pour apprendre est un vrai enjeu) et 5) le lien entre compétences et offre de formation, pour personnaliser l’expérience apprenant.

Lauréat de cette première édition, Natixis se distingue avec son Learning Hub, une plateforme permettant de personnaliser l’expérience apprenant et ses nombreuses actions autour du partage de connaissance entre pairs ou encore sur le thème “Apprendre à apprendre”.

Portrait-robot de l’entreprise apprenante

Dans l’ensemble, les candidatures au baromètre révèlent une offre de formation très riche, accessible, avec 80% des collaborateurs ayant accès à une action de formation par an.  Les taux de connexion des LMS vont ainsi de 10% à 60% par mois par collaborateur, chiffre à comprendre en fonction de la proportion de salariés cadre et non-cadres. Autre fait notable : les entreprises candidates ont toutes lancé des initiatives de sensibilisation du type “Apprendre à apprendre” et ont des équipes learning de 25 à 35 personnes en moyenne. Autre fait marquant : le ratio d’ETP à la formation par collaborateur est de 1/100 à 1/370. 

En revanche, les expérimentations en Afest et en social learning restent très embryonnaires. Quant au développement du CPF, il doit encore prouver qu’il entre dans la culture formation des entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
DSC09878

Social learning & environnements d’apprentissage – FTE 2019

DSC00098

Comment la psychologie et les sciences comportementales peuvent transformer les apprentissages ? – FTE 2019

DSC09923

Comment designer des espaces d’apprentissage favorisant le peer-to-peer et la collaboration ? – FTE 2019

DSC09696

« Talent Crunch » : pourquoi nous n’avons pas d’autres choix que de devenir des organisations apprenantes ? – FTE 2019

shutterstock_785366092

Plafond de verre ou paroi de verre ? Les enjeux de la mobilité féminine

LAP_dossier_mobilité_technologie

Il y a une start-up pour ça : les HRtech à l’assaut de la mobilité

Nos articles vous plaisent ? Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé(e) des nouvelles publications sur Learn Assembly Papers