Des emplois pour tous demain avec la tech ?

SEP-GRIS-EXTRAIT

Social Builder s’associe au think-tank #Leplusimportant pour trouver des solutions concrètes pour rendre les emplois de demain plus inclusifs.

SEP-GRIS-EXTRAIT

Social Builder, start-up sociale qui construit l’égalité femmes-hommes dans le métiers du numérique et #Leplusimportant, think-tank qui favorise l’égalité des chances et lutte pour une société plus inclusive, ont organisé le 15 janvier 2020 un colloque à l’Assemblée Nationale autour du sujet « Des emplois pour tous demain avec la tech ? »

Des propositions intéressantes en sont ressorties. On est tous d’accord, les disruptions technologiques comme le numérique, l’intelligence artificielle ou encore la robotique font évoluer le monde du travail, de l’emploi et des compétences. Certes, un certain risque de décrochage et de précarisation pourrait en découler pour les publics vulnérables ou éloignés du numérique. Mais ça peut aussi être un levier d’inclusion et de contribution au plein emploi. Alors comment faire pour requalifier les 13 millions de Français qui restent éloignés du numérique ? 

Trois questions principales ont été évoquées pour faire face à la situation :

  • Comment donner une meilleure visibilité sur les impacts des technologies sur le travail, les compétences et les emplois ?
  • Comment faciliter les transitions professionnelles des personnes qui ont vu leur emploi transformé par la tech ?
  • Comment diversifier les talents dans le secteur des technologies ?

Une chose est sûre pour nous, on ne va pas résoudre le fond du problème en créant des plateformes d’informations sans but ni objectif spécifique, juste parce qu’on se dit qu’il faut bien faire quelque chose et que construire un outil, c’est un bon début. On a du mal à voir comment les acteurs du colloque comptent améliorer la visibilité sur les impacts des technologies sur le travail, les compétences et les emplois en créant une “plateforme d’information et de ressources pédagogiques sur les métiers du numérique”. 

Par contre, on adhère complètement à leur proposition de déployer des badges numériques pour faciliter la reconnaissance des compétences et la fluidité des parcours de chacun. Le « macaron numérique » nous semble être une excellente idée. Ludique, facile d’utilisation, intuitif et dynamique, il permet une reconnaissance plus fine et plus large des connaissances par rapport aux diplômes traditionnels.

Inscrivez-vous à la Newsletter Learn Assembly !

Le 3ème cheval de bataille du colloque nous semble également très pertinent. Il s’agit de diversifier les talents dans la technologie, notamment au profit des femmes, des seniors et des jeunes issus de milieux défavorisés. Nous sommes persuadés qu’un des éléments clés de l’employabilité est de donner le goût aux gens d’apprendre tout au long de leur vie professionnelle pour apporter plus d’agilité et de facilité dans les processus de reconversion. De même, il est important de valoriser la formation continue et la reconversion professionnelle auprès des entreprises. Et n’oublions pas de renforcer les partenariats entreprises – écoles secondaires. C’est un bon point de départ pour sensibiliser les jeunes générations à l’évolution des métiers, l’enjeu d’adaptabilité ainsi qu’à la culture de la mobilité et de l’apprentissage continu. Faciliter et multiplier les stages de découverte entreprises pendant le lycée nous paraît être une tactique intelligente.

Retrouvez l’intégralité des propositions du colloque ici.

Découvrez comment Learn Assembly peut vous aider à développer l’employabilité de vos collaborateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
Cover image articles papers (1)

Kering et le Global Learning Day - retour sur une initiative learning innovante

Bannière-2 livre Blanc Modernisation des organismes de formation (2)

Qui sont les Digital Learning Managers ? - L'étude 2024

3

Learn Assembly met des acteurs de l’IA dans le learning à l’honneur : Corolair

Copie de cover image article gueule de bois (4)

Learn Assembly met des acteurs de la formation à l’honneur : Co.théâtre

Copie de cover image article gueule de bois (6)

Learn Assembly met des acteurs de la formation à l’honneur : CodinGoat

Copie de cover image article gueule de bois (3)

Rse et formation - deux frères ennemis à réconcilier