Evaluer la « culture learning » de l’entreprise plutôt que ses formations

3 mn de lecture

SEP-GRIS-EXTRAIT

« Pour Antoine Amiel (CEO, Learn Assembly), il faut dépasser la seule “évaluation training” uniquement préoccupée de la satisfaction des apprenants, pour offrir aux apprenants l’opportunité de s’auto-positionner en amont et en aval des formation, et mieux choisir leurs formations… Condition d’émergence d’un apprenant acteur de sa formation, et finalement d’une culture learning dans l’entreprise… « 

SEP-GRIS-EXTRAIT

Découvrez la nouvelle interview d’Antoine Amiel sur la nécessité de prendre du recul sur l’évaluation de la formation afin de mieux rendre les apprenants acteurs de leur parcours. Une démarche au coeur de la nouvelle solution Learning Boost lancée par Learn Assembly il y a quelques mois.

Auto positionnement systématique en amont et en aval de la formation, légitimation des apprentissages informels, implication du manager… Comment changer d’approche dans l’évaluation de la formation ?

La formation ne se limitant pas à l’apprentissage formel, qu’il soit présentiel ou en e-learning, Antoine Amiel développe dans ce nouvel article les raisons pour lesquelles il semble aujourd’hui essentiel de se tourner vers une évaluation de la culture learning des organisations plutôt que simplement le succès des formations et leur impact sur le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
privacy

Mettre les émotions au service du digital learning : le cas Malakoff-Médéric sur la protection des données et la RGPD

DLF

Livre blanc : pourquoi et comment monter une Digital Factory ?

DLM_header

Livre blanc : qui sont les Digital Learning Manager ?

COOC

Livre blanc : 7 clés pour déployer un COOC

Orange LearnAssembly v2_Moment

L&D et organisation apprenante : témoignage d’Orange

LB

Livre blanc : qui sont les acteurs du marché de l’entreprise apprenante ?