Vous voulez devenir une organisation apprenante ? Proposez des CDI et écoutez vos salariés

Article Vous voulez devenir une OA

Le post-COVID-19 sera-t-il un tremplin pour les organisations apprenantes ? Chez Learn Assembly, nous sommes évidemment convaincus que le monde d’après ne peut être autre chose qu’apprenant.

SEP-BLEU-SLASH-EXTRAIT

Le rapport « Les organisations du travail apprenantes : enjeux et défis pour la France » écrit par Salima Benhamou du Département Travail-Emploi-Compétences et Edward Lorenz de l’Université Côte d’Azur propose un cadre d’analyse passionnant et très complet pour repenser le concept d’organisation apprenante

L’intérêt majeur de ce rapport est de ne pas cantonner, comme c’est trop souvent le cas, l’enjeu de l’organisation apprenante à un enjeu de formation et développement des compétences, mais bien d’en faire un sujet d’organisation du travail. En effet, le rapport reprend une classification en quatre des modes de travail et analyse le niveau de maturité apprenante des organisations en fonction de l’organisation du travail. Ces quatre modèles sont : 

  • le modèle organisation apprenante
  • le modèle lean management
  • le modèle taylorien
  • le modèle simple

Selon les données du European Working Conditions Survey, les entreprises françaises se répartissent comme suit entre ces quatre catégories : 

  • 43% des entreprises françaises se situent dans un modèle d’organisation apprenante
  • 32% dans un modèle lean production
  • 12% dans un modèle taylorien (pas surprenant au regard de la désindustrialisation de la France)
  • 13% en mode de travail simple

Quelles sont les caractéristiques des organisations apprenantes ? 

Comme on le voit sur le tableau ci-dessous, les organisations apprenantes et les entreprises tayloriennes s’opposent à peu près sur tout. Les organisations apprenantes se caractérisent entre autres par :

  • un environnement imprévisible et peu procédurier
  • des tâches peu répétitives, nécessitant créativité et adaptabilité de la part des salariés
  • un mode de travail qui valorise la polyvalence et l’autonomie
  • des équipes de petites tailles, ayant une forte autonomie
  • de la confiance managériale et de la transparence

Il est également important de noter qu’au sein des organisations apprenantes, le pourcentage de salariés en CDI est plus élevé que dans les entreprises tayloriennes, simples ou lean. Mais aussi que les salariés se sentent plus écoutés, consultés… En résumé, la qualité du management, la qualité de l’emploi et sa stabilité sont des pré-requis à toute forme d’organisation apprenante. Si vous voulez devenir une entreprise apprenante, commencez par proposer des CDI à vos équipes et les écouter… Les entreprises apprenantes sont orientées vers les talents, leur développement et leur rétention. 

Quels enseignements pouvons-nous tirer de l’analyse de la crise de 2008 ? 

France Stratégie, s’appuyant sur les données du EWCS, constate qu’au cours de la période 2005-2010, les organisations apprenantes sont passées de 45% à 30% du total des entreprises, soit une baisse importante. Ce chiffre illustre bien à quel point les crises peuvent pousser à la standardisation, au contrôle, alors qu’elles pourraient être une formidable opportunité de changer une bonne fois pour toutes de modèle organisationnel.

La France en retard ?

France Stratégie souligne par ailleurs à quel point la France se situe en retard par rapport à d’autres pays européens dans sa transition vers le modèle apprenant. L’une des hypothèses avancée ? La fascination pour le diplôme et la survalorisation des études généralistes. Selon France Stratégie, « les systèmes nationaux qui accordent une plus grande « valeur » à la filière académique classique — vouée à l’acquisition d’un savoir théorique et scientifique — qu’à la filière professionnelle — visant à fournir des compétences pratiques et un savoir-faire technique spécifique à un métier ou à un secteur — ont plus de chances d’adopter des organisations du travail hiérarchisées.

Autrement dit, plus un pays et ses organisations sont dirigés par des individus issus de filières élitistes et traditionnelles, moins l’organisation sera apprenante. A méditer.


Learn Assembly est une learning compagnie dont la mission est d’aider les entreprises à développer l’employabilité de leurs salariés, de manière saine et durable. Architecte et bâtisseur d’expériences apprenantes, nous vous faisons prendre de la hauteur tout en mettant les mains dans le plâtre pour réussir vos chantiers. Nous vous aidons à gagner en impact et en agilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans nos derniers Numéros…

Sep-gris-@2-500

numéro 2

Entreprises en crise : la mobilité interne à la rescousse

numéro 3

Confinement : les modalités de formation mises en place vont-elles durer ?

numéro 3

Imaginaire numérique de l’éducation et « coup de tablette magique » : interview de Pascal Plantard

numéro 3

Vision partagée et dynamiques collaboratives en temps de crise : interview de Meryem Le Saget

Nos articles vous plaisent ? Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé(e) des nouvelles publications sur Learn Assembly Papers