Quels sont les facteurs clés pour une collaboration réussie entre l’enseignement supérieur et la EdTech ?

SEP-GRIS-EXTRAIT

Face à l’urgence de transformation numérique des établissements d’enseignement supérieur et de recherche (ESR), les collaborations avec les start-ups de la EdTech se font de plus en plus nombreuses. Ce besoin est par ailleurs formalisé et officialisé par le gouvernement, notamment dans le cadre d’appels à manifestation d’intérêt (AMI) comme “Démonstrateurs de l’enseignement supérieur”.

SEP-GRIS-EXTRAIT

Dans le cadre de France Relance, l’État lance de nombreux appels à projets sur la transformation de la formation professionnelle et de l’ESR. Les établissements d’enseignement supérieur sont d’ailleurs incités à répondre à ces appels à manifestations avec des start-ups de la EdTech pour proposer des solutions innovantes et complètes.  

C’est d’ailleurs la raison d’être de l’AMI “Démonstrateurs de l’enseignement supérieur”. Elle a pour objectif d’identifier et d’accompagner des établissements de l’ESR, prêts à devenir des démonstrateurs de cette transformation. Les enjeux principaux identifiés par l’AMI  : 

  • Transformer les métiers de l’enseignement supérieur grâce au numérique
  • Compléter le déploiement de l’environnement numérique dans l’établissement
  • Apprendre à apprendre et réussir avec le numérique
  • Apprendre à enseigner et à former avec le numérique
  • Concevoir des solutions avec les communautés du logiciel libre et de l’EdTech

Voici nos recommandations pour faire des collaborations entre enseignement supérieur et EdTech une réussite. 

Pourquoi la collaboration entre ESR et EdTech fonctionne-t-elle ? 

Certes, les universités et les startups ont des modes de fonctionnement différents. Mais cela ne les empêche pas de mettre en place de beaux partenariats, à l’instar de celui réalisé entre Learn Assembly et l’Université Paris-Dauphine sur l’apprentissage entre pairs. Lauréat des trophées de l’enseignement supérieur, ce projet visait à créer une méthodologie d’apprentissage entre pairs duplicable à d’autres enseignements.

De plus, de nombreux projets unissant les forces de ces deux types d’organisation ont eu lieu ces dernières années. Par exemple, Learn Assembly a remporté l’AMI “Hybridation de l’ESR”, en partenariat avec l’entreprise Hybridium. Il s’agit d’un projet porté par l’UNESS, visant entre autres à former des enseignants-chercheurs sur la pédagogie à distance. Les universités sont de plus en plus tournées vers l’extérieur et investissent pour proposer des expériences de qualité, comme l’Université Claude Bernard Lyon 1. Pour soutenir l’innovation et satisfaire à la compétitivité des établissements de l’enseignement supérieur et de recherche, elle collabore avec de nombreux laboratoires de recherche et a elle-même créé 7 start-ups. 

C’est par ailleurs la raison d’être d’associations comme EdTech France qui œuvre au rapprochement des start-ups avec les universités, grandes écoles ou encore business schools. 

Face à la transformation numérique de l’enseignement, une évolution s’avère nécessaire pour répondre aux attentes des nouvelles générations d’étudiants. Intégrer des ressources éducatives créées grâce aux nouvelles technologies devient donc un choix stratégique et permet de valoriser l’offre d’enseignement. D’où l’intérêt des partenariats avec les start-ups de la EdTech. 

Une complémentarité sans rivalité

Nous connaissons tous les discours des start-ups qui parfois, “sur-promettent” dans le but de booster leur visibilité et de valider leurs modèles économiques. Cette pugnacité peut entraîner une crainte, voire un rejet de la part des établissements de l’ESR. Cependant, les entreprises de la EdTech offrent des outils qui permettent d’enrichir et de compléter l’offre de l’ESR. Elles n’ont en aucun cas l’ambition ni la volonté de remplacer leur activité. Au contraire, elles sont là pour outiller et accompagner, comme le prouvent ces 8 start-ups visant à faciliter la vie étudiante, qui proposent entre autres :  

  • une aide à la révision 
  • une préparation à des certifications 
  • un accompagnement à l’orientation grâce à l’intelligence artificielle et à la data 
  • une aide à la formation 

D’autres start-ups offrent un accompagnement dans d’autres sphères de l’enseignement telles que : 

  • le travail en équipe avec des outils comme Klaxoon 
  • l’hébergement de vidéos pédagogiques
  • la gamification et l’interactivité 
  • la personnalisation des formations

En effet, Learn Assembly propose des parcours de formation hybrides, sur mesure, comme celui “Apprendre à apprendre”, visant à développer l’agilité d’apprentissage et accélérer la montée en compétences des apprenants. Nous formons notamment des enseignants-chercheurs sur la conception de formation, l’animation et le blended learning. Nous avons également développé une plateforme d’auto-positionnement des compétences, Learning Boost, pour proposer des formations adaptées aux besoins et niveaux de chacun. 

Une collaboration accélérée

La crise sanitaire de la COVID-19 a créé un sentiment d’urgence dans le monde de l’enseignement supérieur. En effet, le numérique transforme profondément l’enseignement ainsi que le rôle traditionnel des enseignants, leurs pratiques et leurs relations avec les étudiants. Les enjeux de continuité pédagogique depuis le confinement de mars 2020 ont accéléré les besoins de transformation numérique de l’enseignement en France. La crise a donc mis en évidence une préparation insuffisante, un risque de décrochage, des retards en termes de matériels, ressources, outils.

Par conséquent, les acteurs du secteur de l’ESR ont dû se réinventer et mettre en place de nouvelles modalités pédagogiques. Les start-ups de la EdTech ont quant à elles su répondre à ces besoins urgents grâce à leur rapidité d’action et à leur agilité. 

Cette époque si particulière peut donc être considérée comme un levier pour renforcer les collaborations entre ESR et EdTech. Les deux secteurs peuvent profiter de ce temps pour apprendre à travailler ensemble sur des projets de transformation numérique et de personnalisation de l’enseignement en fonction des besoins et des niveaux des apprenants. 


Learn Assembly est une learning compagnie dont la mission est d’aider les entreprises à développer l’employabilité de leurs salariés, de manière saine et durable. Architecte et bâtisseur d’expériences apprenantes, nous designons des solutions innovantes de learning pour plus de 200 clients. Learn Assembly c’est aussi Learning Boost, la première solution d’auto-positionnement entièrement personnalisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
Untitled design (2)

Guide des modalités pédagogiques à l’ère du digital

Article GlobalExam

GlobalExam : quand rater 2 fois le TOEFL te transforme en star de la EdTech française

Projet Hybridium

Learn Assembly, partenaire EdTech du projet « Hybridation de l’enseignement supérieur »

Écoconception, recyclage, réparation : des métiers sous tension

Écoconception, recyclage, réparation : des métiers sous tension

visuel article printemps de la formation

Printemps de la Formation édition 2021

Entreprises et candidats engagés : quels enjeux pour le recrutement

Entreprises et candidats engagés : quels enjeux pour le recrutement ?