Rachat d’Edcast par Cornerstone : décryptage en 5 points

SEP-GRIS-EXTRAIT

Learn Assembly vous présente son analyse, en 5 points, des conséquences du rachat d'Edcast par Cornerstone.

SEP-GRIS-EXTRAIT

Cornerstone est le leader mondial du marché des LMS avec pas moins de 6000 entreprises clientes et non des moindres. Elle-même rachetée l’an passé, l’entreprise fait face à une multiplication de startups innovantes. Entraînant ainsi un bousculement des codes et de la chaine de valeur sur le marché du learning.  Edcast, qui se présente comme un LXP (learning experience platform) est devenu un acteur incontournable sur ce segment, avec comme principal concurrent Degreed. Pourquoi racheter Edcast maintenant ? Éléments d’explication.

1/ Maîtriser la chaîne de valeur RH : le rêve du « one-stop shop »

Les entreprises souhaitent simplifier et améliorer la proposition de valeur de l’expérience collaborateur. Le marché du travail est un marché en tension (démissions en masse, syndrome post-covid, nouvelles attentes liées à l’hybridation). Proposer une expérience de développement RH devient donc un élément de marque employeur et un levier de réduction du turn-over. Pour éviter les silos entre plateformes, centraliser la donnée RH et mieux fidéliser ses clients, Cornerstone doit se positionner sur toute la chaîne, des RH au learning.

2/ Proposer une approche orientée compétence

Les grandes entreprises sont unanimes à ce sujet : l’époque du plan de formation annuel et du catalogue de formation de 200 pages en pdf complété par une longue liste de modules digital learning en doublons a un peu vécu. Place à une approche par compétence, permettant aux salariés de construire leur parcours, à partir d’une analyse de leur métier, de leurs compétences et de leurs aspirations. Pour ce faire, les LMS passent d’un mode offre à un mode demande. Ce n’est plus l’utilisateur qui doit se « débrouiller » dans une offre mais l’offre de formation qui va au devant des besoins.

3/ L’expérience apprenant n’est plus une option

L’un des freins sous-estimés à la culture formation et à l’autonomisation des apprenants dans le développement de leur compétences est l’UX des plateformes LMS. Ce point est partagé par les directions L&D qui semblent pourtant renoncer face à la difficulté de faire évoluer les interfaces. Certains de nos clients nous parlent même de « traumatisme ». La question mérite de se poser : pourquoi perdre une demi-heure à trouver la bonne formation dans un LMS quand on peut la trouver sur Google gratuitement ou avec son CPF ? L’expérience utilisateur dans le learning n’est plus une option à une époque marquée par l’instantanéité, l’immédiateté et l’achat d’impulsion.

4/ Éviter de se faire « ubériser »

Les entreprises innovantes peuvent aussi se faire « ubériser » : dans le monde du learning, l’enjeu est de conserver le point de contact avec l’apprenant. Edcast, en se positionnant comme LXP, arrivait en surcouche des LMS. De fait, la plateforme intermédiait le LMS, entraînant un risque réel d’ubérisation : perte d’accès à la data, perte de maîtrise d’une partie de la chaine de valeur, baisse de la valeur perçue du LMS, etc. Avec Edcast, Cornerstone espère éviter cet écueil.

5/ Entrer dans la cour des vraiment grands

Les géants de la HRTech se nomment Oracle, SAP et Workday. Des mastodontes qui pèsent chacun des milliards de dollars. Avec son chiffre d’affaires inférieur au milliard, Cornerstone n’avait pas encore la taille critique pour faire face aux titans. Dans le Parnasse du logiciel, elle n’était qu’un demi-dieu. La voici au Panthéon.

Reste à savoir si la greffe prendra. Le rachat d’Edcast est relativement précoce et semble indiquer des problèmes de croissance et une difficulté à déployer la solution chez de nombreux clients. Les LXP sont-ils une promesse survendue ou une révolution technologique encore jeune ? Réponse dans cinq ans.


Learn Assembly est une learning compagnie dont la mission est d’aider les entreprises à développer l’employabilité de leurs salariés, de manière saine et durable. Architecte et bâtisseur d’expériences apprenantes, nous designons des solutions innovantes de learning pour plus de 200 clients. Learn Assembly c’est aussi Learning Boost, la première solution d’auto-positionnement entièrement personnalisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
Bannière-2 livre Blanc Modernisation des organismes de formation

Modernisation des organismes de formation - : quel retour d’expérience depuis le covid ?

Copie de cover image article gueule de bois (1)

Learn Assembly accompagne Sopra Steria dans l’organisation du Mois de l’Apprentissage

Copie de cover image article gueule de bois (2)

La Révolution de l’IA dans le Digital Learning : progrès ou péril ?

3a00a8c8-1f0a-4e28-a31f-9f98cfc07676

Baromètre 2024 de la formation à distance : découvrez les tendances avec le rapport de La Learning Fabrique

Copie de cover image article gueule de bois

Le secteur de la formation a-t-il la gueule de bois ?

Image Newsletter Bilan 2023 (1900 × 727 px)

Learn Assembly fait son bilan de l’année 2023