Learning Curation Officer : comment la veille transforme la curation ?

3 mn de lecture

SEP-GRIS-EXTRAIT

« Si 10 personnes d’une même entreprise se mettaient autour d’une table et partageaient leur veille, on aboutirait sans aucun doute aux constats suivants : des dizaines de milliers d’euros d’achat de prestations et des heures et des heures de recherche pourraient être économisés pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée »

SEP-GRIS-EXTRAIT

Article écrit par Antoine Amiel, CEO LearnAssembly

Le métier de responsable formation existera-t-il encore dans une dizaine d’années ? La question mérite d’être posée, tant les métiers de la formation se transforment et s’hybrident. De nouvelles compétences émergent jusqu’à prendre une place centrale, qui finit par transformer la nature même du métier.

Prenons l’exemple de la veille; le recours à des partenaires externes pour former ses collaborateurs est une pratique vieille comme le monde. Sourcer, rencontrer, tester les bons partenaires, puis assurer un retour d’expérience afin de prolonger l’expérience le cas échéant, est l’une des missions essentielles des responsables formation.

Avec le digital, le travail de sourcing va bien plus loin que l’animation d’un pool de cabinets et d’organismes de formation privilégiés. Les besoins de formation, aussi bien en terme de modalités que de thématiques ont explosé : le sourcing pourrait donc devenir un métier à part entière, ou prendre une place prépondérante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Sep-gris-@2-500
DLF

Livre blanc : pourquoi et comment monter une Digital Factory ?

DLM_header

Livre blanc : qui sont les Digital Learning Manager ?

COOC

Livre blanc : 7 clés pour déployer un COOC

Orange LearnAssembly v2_Moment

L&D et organisation apprenante : témoignage d’Orange

LB

Livre blanc : qui sont les acteurs du marché de l’entreprise apprenante ?

alenvi2

L’humain au coeur de l’organisation apprenante : le cas d’Alenvi